La résistance antifranquiste en Espagne : entre histoire et mémoire

Constantino Suarez

A l’inverse de la Résistance française, mythifiée dès la victoire des alliés et instrumentalisée à des fins de cohésion nationale, la résistance antifranquiste, active jusque dans les années 50, est longtemps restée méconnue en Espagne, frappée du sceau du silence. Entre la propagande officielle qui la niait ou la réduisait au banditisme, les légendes populaires dessinant des figures mythiques, en passant par l’héroïsation de certains combattants par les mouvements dont ils étaient issus, l’histoire de cette guerre, qui se poursuit bien après 1939 dans certaines zones enclavées du pays, est difficile à écrire.

Lire la suite sur le Carnet de l’IHTP

Mercedes Yusta Rodrigo est historienne, Professeure à l’université Paris 8 et membre de l’IUF.

Pascale Thibaudeau est Professeure à l’université Paris 8, en délégation à l’IHTP, spécialiste du cinema espagnol.



Citar este post
Pascale Thibaudeau (2016, 15 enero). La résistance antifranquiste en Espagne : entre histoire et mémoire. NUEVO MUNDO RADAR - La atalaya del Nuevo Mundo desde el tiempo presente. Recuperado 14 de abril de 2024, de https://doi.org/10.58079/sgjg

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search