Patricia Graciela Sepúlveda, Mujeres insurrectas. Condición femenina y militancia en los ’70

Les premières recherches sur la question des rapports de genre dans les guérillas latino-américaines remontent aux années 1980. On citera tout particulièrement le livre pionnier d’Ana María Araujo dans lequel elle articule avec brio l’enquête sociologique et le récit autobiographique en menant, sous la forme d’un retour d’expérience, une analyse critique de la trajectoire de plusieurs militantes du MLN-Tupamaros (Uruguay), dont la sienne. La question posée était d’observer en quoi les organisations révolutionnaires maintenaient des formes de domination masculine, et conjointement comment l’exp …



Citar este post
Luc Capdevila (2015, 8 diciembre). Patricia Graciela Sepúlveda, Mujeres insurrectas. Condición femenina y militancia en los ’70. NUEVO MUNDO RADAR - La atalaya del Nuevo Mundo desde el tiempo presente. Recuperado 2 de marzo de 2024, de https://nuevomundoradar.hypotheses.org/95967

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search